De telles bénédictions ne peuvent pas « être considérées comme licites », dit le CDF

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *